Plage naturiste de Serre-Ponçon

Le naturisme à Serre-Ponçon

Le lac artificiel de Serre-Ponçon est l'un des plus vastes de France. S'il dispose de neuf plages publiques surveillées (toutes labélisées "Pavillon bleu" en 2017), jusqu'en 2018 il ne proposait aucune infrastructure naturiste. Néanmoins, de part ses imposantes dimensions, certaines criques isolées peuvent être propices au farniente et à la baignade nue.

Parmi celles-ci, j'ai recensé celles qui sont le plus souvent citées sur Internet :

Pendant plusieurs années, j'ai profité de la très belle plage du Pra de l'Ase, jusqu'à ce que le sentier côtier finisse par relier les baies de Chanteloube et de Saint-Michel en traversant ce merveilleux endroit :

1400422h 1

Je dus donc me décaler légèrement plus au sud vers la pointe, mais sur un espace tellement réduit qu'il en perdait de son charme :

1400361 1

A l'occasion de l'Interclubs URN PACA-Corse en 2018, nous avons tenté une excursion au plus proche du camping Serre-Ponçon Naturiste où se déroulait la rencontre, mais l'accès délicat ne m'a pas incité à y retourner :

1440485 1

J'ai également essayé la plage des Hyvans et celle de Crots, là aussi sans grand succès, soit du fait de la présence de nombreux vacanciers textiles, soit par la nature même du terrain, moins agréable que celle du Pra de l'Ase.

Concernant la plage la plus "célèbre" du lac, celle de Pintron à Prunières, j'ai toujours refusé d'y mettre les pieds compte-tenu de sa réputation sulfureuse ! Les autres plages que j'ai indiqué sur la carte ci-dessus me semblent davantage relever de l'opportunisme que d'un usage régulier, mais libre à chacun de les explorer, tout comme d'autres criques sauvages.

Du nouveau depuis 2018

En 2018 Ganaël Clary, gérant du camping La Clé des Champs, décida de scinder son terrain en deux pour créer Serre-Ponçon Naturiste. D'après les informations dont je dispose (merci de me corriger si j'écris des bêtises), dans les mois qui suivirent, la Fédération Française de Naturisme, par le biais de ses représentants à l'Union Régionale Naturiste PACA-Corse, prit contact avec les responsables du Syndicat Mixte d'aménagement et de développement de Serre-Ponçon (SMADESEP) et de le commune de Chorges pour convenir de la création d'une plage où le naturisme serait autorisé.

20190710 111304p

C'est ainsi que la première plage naturiste officielle des Hautes-Alpes aurait vu le jour. Avec un petit bémol, néanmoins, puisqu'elle ne dispose (à l'été 2020) d'aucune signalisation et qu'elle n'est référencée sur aucune publication de la ville de Chorges, du SMADESEP ou même de l'Agence Départementale de Développement Économique et Touristique (ADDET) des Hautes-Alpes.

Avec, comme nous le verrons ci-dessous, un accès un peu difficile et un manque évident de visibilité, notre plage "officielle" n'est à ce jour (été 2020) que très peu fréquentée par les naturistes, notamment hors saison où elle ne profite pas de la présence des clients du camping Serre-Ponçon Naturiste situé sous mon doigt :

20180616 134103

Il en résulte une certaine mixité avec les vacanciers textiles, notamment les plaisanciers.

Accès à la plage

Autant le dire d'emblée, en fonction de votre forme physique, vous allez trouver le parcours plus ou moins éprouvant. Les plus sportifs se régaleront quand les autres pourront jouer les contemplatifs en prétextant vouloir admirer la vue sur le lac pour reprendre leur souffle… Quant aux enfants en très bas âge où aux personnes ayant des difficultés à se déplacer, il faudra envisager d'autres solutions (porte-bébé pour les uns, nautisme pour les autres).
Pour ce qui est des sentiers, à moins d'être réellement habitué à la marche pieds-nus, en tongs ou en sandales ouvertes, je vous recommande vivement le port de chaussures de randonnées. Concernant les itinéraires, on pourrait en imaginer pléthore, mais je ne vais décrire que les trois plus directs qui font chacun entre 2 et 2,2 km de long :

Depuis le camping naturiste (en vert)

Il faut traverser la partie textile du camping par la piste carrossable puis s'engager sur le petit sentier qui part plein Sud :

1440472 1

La première partie du sentier se fait sans peine et sur un itinéraire évident pendant environ 700 m. Il rejoint alors à la perpendiculaire le sentier côtier dans lequel il faut s'engager sur la droite (à l'Ouest). Voir le paragraphe suivant pour la suite.

1440189

Depuis la baie Saint-Michel (en bleu)

Il faut se garer sur le grand parking menant à la plage des Pommiers, au plus près de celle-ci. En période estivale, il vaut mieux arriver assez tôt (avant 10h00) sous peine de devoir se garer assez haut et descendre à pieds pour rejoindre sur la droite une piste carrossable barrée par une barrière rouge marquée "sapeurs pompiers".

P1045084

Moins de 250 m plus loin, à un embranchement marqué par un panneau sur lequel a été griffonné "naturisme", il faut prendre le sentier accidenté sur la droite. Commence alors une succession de montées et de descentes qui dévoilent quelques sympathiques vues sur le lac :

P1045076

Au loin, on peut même apercevoir la célèbre chapelle Saint-Michel trônant au milieu des flots :

P1045075

A vol d'oiseau, la plage n'est vraiment pas loin. Mais la géographie des lieux impose de faire un large détour pour atteindre la pointe, en face (elle se trouve légèrement derrière) :

20200716 181345

Peu après avoir croisé le sentier venant du camping, on entame une descente vers un ruisseau. Nous avons alors parcouru presque la moitié du chemin. Attention, quand le lac est très haut, il est difficile de ne pas s'y tremper les pieds en le traversant à gué. Une fois celui-ci franchi, il faut entamer une nouvelle montée. Cette zone, assez raide et érodée n'est pas la plus agréable. Un coup d'œil en arrière permet d'observer la partie descendante du sentier :

1440210

Il est à noter qu'en fonction de l'heure et de la saison, le paysage se présente de façon très différente. Le matin, le Pic de Morgon (en face) n'est pas à son avantage, à contre-jour, alors que son relief ressort superbement l'après-midi. L'autre phénomène notable est lié à l'exploitation hydraulique du lac qui occasionne un marnage très important (qui peut descendre jusqu'à plus de 40 m sous sa côte nominale de 780 m). On peut observer la différence sur les deux photos suivantes prises dans ce secteur en été (quasi plein) et au printemps (en cours de remplissage) :

P1045076

1440204

Quelques centaines de mètres plus loin, à la bifurcation "Sous Curattes", il faut prendre le sentier descendant à gauche :

20200624 120028

Celui-ci ne présente désormais plus guère de difficultés jusqu'à l'arrivée et offre quelques points de vue sur l'extrémité Sud du massif des Écrins, les Aiguilles de Chabrières en ligne de mire :

1400490h 1

La différence est ici encore plus saisissante lorsque le lac est bas :

1440225

L'entrée de la plage, quelques centaines de mètres plus loin, se situe sur la gauche après avoir traversé une clairière et avant que le sentier n'entame une remontée. Il est enfin temps de s'installer !

P1045065

S'agissant de mon itinéraire préféré, je l'ai testé dans différentes conditions. En marche "soutenue", il me faut une petite demi-heure. En marche "sportive" type trail, à peine plus de vingt minutes. Mais pour des marcheurs peu habitués à ce type de sentier et/ou qui veulent prendre le temps d'apprécier le paysage, il vaut mieux tabler sur 40-45 minutes.

Depuis la baie de Chanteloube (en rouge)

Je n'ai emprunté cette partie du sentier qu'une seule fois il y a plusieurs années. Je préfère passer par la baie Saint-Michel plus facile d'accès et où il est surtout plus aisé de se garer en haute saison. Néanmoins, je garde le souvenir d'un sentier moins exigeant physiquement. N'hésitez donc pas à l'emprunter si vous aimez varier les plaisirs, les points de vue n'ayant rien à envier à l'autre partie :

20190818 174339

Et juste avant d'arriver à la plage, on en a une superbe vue plongeante :

20190710 174544p

Par le lac

Il faut bien entendu être, soit un très bon nageur (pas franchement recommandé, surtout en cas de houle), soit disposer d'une embarcation (bateau, kayak, paddle, pédalo, etc.). Il est alors possible, depuis n'importe quel point de mise à l'eau, de rejoindre la plage et d'y accoster. Pour le coup, les points de vue à 360° sont alors exceptionnels !

Dsc01419 1

La plage

Nous avons vu plus haut l'évolution du lac en fonction de son remplissage. Avec un marnage aussi important, la plage est à géométrie variable en fonction de la saison mais également en fonction de l'enneigement de l'hiver précédent. A titre d'exemple, début juillet 2020, la plage avait presque entièrement disparu sous l'eau alors qu'elle dépassait la quinzaine de mètres de large en 2019  :

20200704 150446

20190710 142928

Au printemps, on en est même là :

1440240

Le sentier côtier longeant la plage, j'avais donc pris l'habitude en 2019 de m'installer sur le secteur gauche (Est), bien moins visible :

20190818 143053

Il faut dire que la place ne manquait pas…

20190818 145504

Mais en 2020, toute cette zone étant immergée, il n'y avait pas d'autre choix que de rester à proximité du sentier. Par chance, il est relativement peu fréquenté et les promeneurs ont toujours fait preuve de bienveillance.

A noter, lorsque l'on va vers la pointe Est, un petit sentier monte vers les sous-bois. Celui-ci serpente entre d'étonnantes petites plateformes de quelques mètres carrés. Je me suis longtemps interrogé sur leur usage jusqu'à constater que certains plaisanciers les utilisent pour y bivouaquer. Par chance, ils semblent très respectueux des lieux : pas de feu (strictement interdit compte-tenu du risque très élevé d'incendie) et aucun déchet après leur départ.

20190818 111621

Lorsque le niveau du lac baisse suffisamment, on peut considérer que, d'une extrémité à l'autre, la plage fait un peu plus de 100 mètres de long. Vue de la pointe Est (à gauche) :

P1044973p

Et depuis l'Ouest (à droite) :

P1044961p

Confortablement installé face au lac, la vue donne principalement sur l'imposant Pic de Morgon :

P1045055

À l'inverse, depuis le lac, on a le droit à une vue impressionnante sur les Aiguilles de Chabrière et le col de la Gardette :

P1045057

Et à 180°, ça donne ceci (cliquer pour agrandir) :

P1045036p

Pour les contemplatifs dans mon genre, on peut y rester des heures sans jamais se lasser !

P1045016

Et pour les plus sportifs, le lac se suffit à lui-même. Etant passablement frileux, j'ai toujours du mal à y rentrer, mais une fois dedans, je peux y rester de longs moments à nager sur plusieurs centaines de mètres jusqu'à une barge du centre nautique, en face, ou même jusqu'à un petit îlot sur la droite (Ouest) en suivant la ligne de bouées.

Vlcsnap 000

Autres activités dans le secteur

La plage naturiste n'offre aucune activité autre que le farniente et la nage. Alors si vous aspirez à bouger un peu plus, il est possible de louer des embarcations, notamment à la baie Saint-Michel :

P1045087

A côté des locations, en plus de la plage surveillée, il y a également une école de voile, quelques jeux rigolos pour les enfants (en version textile bien sûr), etc. Photo prise au tout début du sentier menant à la plage naturiste :

P1045079

Si vous avez un bateau, vous pouvez également le mettre à l'eau depuis la cale située à l'extrémité du parking (il faut imaginer un niveau d'eau beaucoup plus haut) :

1440249

Et, bien entendu, les nombreux sentiers alentours offrent de superbes itinéraires de randonnée. Attention toutefois, en période estivale, la fréquentation est telle qu'il est difficile de pratiquer la randonnue. Mais hors saison, c'est un vrai régal avec une vue qui ravit les pupilles tant côté lac que côté montagne :

1440369 1

Ce contenu requiert HTML5/CSS3, WebGL, ou Adobe Flash Player version 9 ou supérieure.
  • 1 vote. Moyenne 5 sur 5.

Commentaires

  • Amarok
    • 1. Amarok Le 27/08/2021
    Bonjour Franck.
    Nous nous étions croisés pas loin de la Mure et avions échangé sur le devenir des lacs près de Laffrey...et sur Mike Oldfield ;-)
    Merci pour toutes tes infos sur Serre-Ponçon. Avec ma compagne nous allons y passer le we pour naviguer en canoë. J'ai renoncé à camper à la Clef des Champs car l'accès au lac est trop loin avec mon canoë à transporter. Du coup nous serons en face, au Grand Large à Savines.
    J'ai bien repéré où se trouve la plage officiel, et je compte bien traverser le lac et m'y rendre pour peut-être y pique-niquer. Mais j'ai aussi l'intention de repérer les autres lieux que tu as mentionné et peut-être en découvrir d'autres.
    Encore merci pour cette mine d'infos qu'est ton site.
    Fred
    Bonjour Fred,
    Profitez bien du lac et des environs. Et si un jour vous voulez découvrir quelques sentiers sympas, n'hésitez pas à me solliciter.
    Franck

Ce site traite de naturisme, conformément à la définition donnée par la Fédération Naturiste Internationale (INF-FNI) : "Le naturisme est une manière de vivre en harmonie avec la nature caractérisée par une pratique de la nudité en commun qui a pour but de favoriser le respect de soi-même, le respect des autres et celui de l'environnement".

L'éthique naturiste doit y être respectée. Merci d'en tenir compte dans vos propos.

Bonne visite.