Dévoluy - Tête du Rif de l'Are

Une semaine après ma précédente randonnée, je décide à retourner dans le même secteur du sud Dévoluy, me garant sur le même parking. Mais cette fois, il y a davantage de voitures ; avec l'ouverture de la chasse, je crains que ce ne soient des chasseurs, mais je n'en verrais pas un seul de la journée.

Contrairement au week-end précédent, j’entame cette randonnée par un petit sentier à l'adret, mais toujours en conservant le short, la visibilité étant réduite :

Dscf6710

Après un bon kilomètre et demi, la vue -superbe- s'ouvre à 360° et me permet de me délester du short superflu ! J'en profite pour analyser mon itinéraire : le petit col situé au centre, entre le serre arboré et les rochers calcaires situés au centre. Ensuite, la montée à gauche dans les alpages suivi d'une montée bien raide et hors sentier sur la crête de gauche. Mais, mine de rien, je repère déjà les nombreuses possibilités offertes vers le nord et l'est (partie droite de la photo) pour mes prochaines randonnues :

Dscf6727p

Dscf6743

Dscf6744

Des randonneurs arrivent vers moi, je remet le short jusqu'au col. Mais à partir de là, je sais que le risque de rencontrer qui que ce soit est quasi nul. C'est donc parti pour plusieurs heures de sereine nudité !

Je me régale toujours autant de ce paysage calcaire mêlé de verdure qui offre, décidément, plein de possibilités :

Dscf6750

Ne voulant pas m'encombrer de mon "gros" appareil photo, je suis parti avec le compact de mon épouse, mais regrette bien vite ses limites pour mes panoramiques, bien moins faciles à assembler :

Ce contenu requiert HTML5/CSS3, WebGL, ou Adobe Flash Player version 9 ou supérieure.

La montée s'est faite sur la partie gauche (N-E, cf. le petit radar en haut à droite). Le col est caché vers l'est et on voit bien le sentier avec les meuh-meuh qui précède la montée sur la crête, entre les arbres. En continuant à tourner vers l'est, on aperçoit l'alpage et le promontoire où j'ai déjeuné 8 jours plus tôt.

Comme je m'en doutais, la montée finale est bien raide mais l'accroche est bonne. Et puis, à l'arrivée, malgré un vent frais, l'effort est mille fois récompensé :

Dscf6800

Dscf6804

Ce contenu requiert HTML5/CSS3, WebGL, ou Adobe Flash Player version 9 ou supérieure.

Du sommet, j'ai deux possibilités : soit je suis la crête en espérant trouver un passage au bout pour redescendre dans l'alpage, soit je descend directement plein sud pour plus de sécurité. Mais là, je suis joueur et au bout de la crête, je vois bien ma destination finale...

Dscf6807

Dscf6808

... mais pas le moindre sentier pour y accéder (je l'avais pourtant lu dans un topo). Seul, c'est trop risqué. J'improvise donc une descente versant sud, sachant qu'un sentier se trouve 200m plus bas. Tant bien que mal, avec un petit passage en surf quasi maîtrisé dans un pierrier, j'arrive enfin sur un vieux sentier qui a du voir passer plus de chamois que d'êtres humains.

Je me trouve un coin un peu abrité du vent pour déjeuner et me remettre de mes "émotions". A mi-casse-croute, un superbe vautour fauve vole en rase-motte. Le temps de sortir l'appareil photo, je n'ai que son arrière-train en tout petit ! J'avais déjà loupé un beau cabris une semaine avant (pas même eu le temps de réagir) !

Après un doux repos, la fraicheur me pousse à prendre le chemin du retour.

Dscf6813

Cette fois, je reste nu plus longtemps mais remet le short en arrivant à la piste forestière, des voitures s'y trouvant et des voix se faisant entendre dans les bois. Je croiserai même un 4x4 de l'ONF avant l'arrivée à la voiture.

Dscf6818

Voilà, 12km et 800m de montées et descentes pleines de charmes qui m'ont permis, en outre, d'imaginer plein d'autres itinéraires. Je sens que je vais y retourner quelques fois, là-bas...
Mais ce sera avec de nouvelles chaussures, ma paire de trails (Salomon, extra mais relativement fragile) venant de rendre l'âme, snirf !


Dévoluy Randonnue

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Bonjour,

Ce site traite de naturisme, conformément à la définition donnée par la Fédération Française de Naturisme (FFN) : "Le Naturisme est une manière de vivre en harmonie avec la nature, caractérisée par une pratique de la nudité en commun, qui a pour conséquence de favoriser le respect de soi-même, le respect d’autrui et celui de l’environnement".

L'éthique naturiste doit y être respectée. Merci d'en tenir compte dans vos propos.

Bonne visite.