Embrunais - Serre l'Eyglier

Voici maintenant trois semaines que je suis bloqué par une vilaine tendinite au tendon d’Achille, mais là je ne tiens plus, il faut que je bouge ! Je me suis donc préparé un itinéraire sans grosse contrainte dans un secteur que je n'ai encore jamais parcouru, au Nord de Chorges. Le choix de ce secteur n'est pas dû au hasard, mais plutôt au fait qu'il soit proche du camping Serre-Ponçon Naturiste qui vient tout juste d'ouvrir au bord du lac de Serre-Ponçon, à la baie Saint-Michel. Comme ça, le jour où j'irai y poser ma tente, j'aurais quelques idées d'itinéraires.

Comme je le craignais, l'endroit est assez fréquenté... A peine garé au dernier parking sous le Col de la Gardette, je croise une dizaine de parapentistes puis un petit groupe de randonneurs. Je suis donc contraint de démarrer avec le short, mais ça ne gâche pas le plaisir des yeux sur ces magnifiques alpages qui surplombent le lac de Serre-Ponçon :

1440110

Direction les Drayes, je quitte la route forestière pour une large piste alternant de superbes bois et alpages. Je suis vite confronté au passage du gué du torrent des Réallons dont la traversée est plutôt scabreuse. Mais une fois franchi sans trop d'embûche, j'imagine ne plus croiser grand monde et me débarrasse avec plaisir de mon short.

1440119

Peu de temps après, je lis mal ma carte et me trompe d'itinéraire en prenant la piste du chantier d'implantation des pylônes de la future ligne THT qui fait tant débat ici. Je ne m'en rend pas compte immédiatement, ce qui allonge déjà mon itinéraire de presque 1 km et 70m de dénivelée. Revenu sur mes pas, je trouve le petit sentier encombré de branchages qui ont dû céder cet hiver sous le poids de la neige. Un nouvel obstacle se présente devant moi avec la traversée du torrent du Dévezet mais, large d'environ un mètre, je le franchis sans peine :

1440116

Je retrouve rapidement une large piste forestière plane qui serpente au milieu de paysages toujours aussi beaux avec, face à moi, la vallée de l'Avance :

1440139

Je renfile le short à l'approche d'un couple de petits vieux qui a dû m’apercevoir nu, mais qui ne semble absolument pas traumatisés... De toutes façons, approchant Serre l'Eyglier, j'allais le remettre sous peu. Pourtant, je ne croise personne d'autre et admire un bon moment la vue à 360° qui m'y est offerte. Vu d'ici, on remarque à peine le niveau exceptionnellement bas du lac de Serre-Ponçon (50m sous sa côte maximale théorique il y a encore quelques jours) :

Ce contenu requiert HTML5/CSS3, WebGL, ou Adobe Flash Player version 9 ou supérieure.

La météo évoluant de façon préoccupante avec un peu d'avance sur les prévisions, je force le pas pour le retour alors que j'étais jusqu'ici plutôt en mode balade pour ne pas trop contraindre mon tendon capricieux.

1440127

Après avoir retraversé le torrent du Dévezet, je m'accorde tout de même une grosse demi-heure pour débarrasser presque 300m du sentier de ses branchages morts. Je suis contraint d'abréger ce travail à cause de la couverture nuageuse qui se densifie et baisse jusqu'à mon niveau. Je commence même à être doucement arrosé de ses gouttelettes d'eau en suspension.

1440178

Au sol, quelques fleurs ont déjà fait leur apparition. C'est ma dernière photo avant de ranger l'appareil photo dans le sac et d'enfiler le poncho de pluie.

1440184

Bien qu'étant sur un sentier en amont de celui du matin, le gué du torrent des Réallons n'est guère plus aisé à traverser. Les nuages remontant par moments, la vue se dégage sur ces superbes prairies ; un vrai régal !

20180512 154547

J'arrive finalement à la voiture, nu sous mon poncho, quand se fait entendre le premier coup de tonnerre. J'ai juste le temps de ranger mon matériel avant d'avoir a subir un belle averse, bien protégé dans la voiture.

Fin de ma première randonnue de l'année (après tout de même 9 raquettenues). Si je fais abstraction de mon détour j'ai parcouru environ 13,3 km avec 440m de dénivelée en 5h00 dont presque 4h00 nu.


Randonnue Embrunais

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Commentaires

  • Herix Frédéric
    • 1. Herix Frédéric Le 21/05/2018
    Bonjour Franck,
    J'ai lu ton itinéraire et vu tes photos et je trouve quelles sont belles. L'explication de la rando super et aussi le plan que tu places en fin de la rando sur le site.
    Vraiment bien, continue à nous donner de belles images.
    Frédéric
    Bonjour Frédéric,
    Merci pour ton sympathique commentaire. Et comme ça semble plaire à quelques personnes, je vais tâcher de continuer sur la même lignée.
    Franck
  • Yannick
    • 2. Yannick Le 07/07/2018
    Bonjour Franck,
    Merci pour ton topo et les belles photos. Grâce à cela, j’ai fait hier midi la boucle depuis le parking sous le col de la Gardette. J’ai eu la mauvaise idée d’atteindre le parking par l’Est depuis La Blache. Accès à éviter car la piste est fort mauvaise. Mais je venais de l’Ubaye, ayant fait une semaine de stage de bridge au Riouclar. Avec les horaires du stage, j’ai quand même pu faire deux petites rando le matin entre 6h30 et 10h30 dans les alpages au dessus du Riouclar. J’y ai rencontré les moutons qui venaient de monter à l’estive, avec les patous qui les protègent des loups. Heureusement la bergère était là. Mais les patous sont bien calmes si on n’approche pas le troupeau.
    Cela dit, le parcours est vraiment très beau avec le parcours en balcon dominant le lac. La partie haute donne sur la Combe Belle qui porte bien son nom avec le vallon qui monte vers la crête. Et j’ai la chance d’un temps radieux pas trop chaud à cette altitude.
    Encore merci pour cet itinéraire et tous les autres qui me laissent souvent émerveillé.
    Yannick
    Bonjour Yannick,
    Merci pour ton commentaire. J'ai moi aussi testé l'accès par la piste Est et, dans tous les cas, il vaut mieux avoir un véhicule adapté, type SUV ou 4x4. En tout cas, je suis bien heureux que tu aies pu en profiter et la prochaine fois, n'hésite pas à me solliciter un peu avant pour que l'on puisse faire un petit bout de chemin ensemble.
    Franck

Bonjour,

Ce site traite de naturisme, conformément à la définition donnée par la Fédération Française de Naturisme (FFN) : "Le Naturisme est une manière de vivre en harmonie avec la nature, caractérisée par une pratique de la nudité en commun, qui a pour conséquence de favoriser le respect de soi-même, le respect d’autrui et celui de l’environnement".

L'éthique naturiste doit y être respectée. Merci d'en tenir compte dans vos propos.

Bonne visite.