Dévoluy - Autour de Glaise

La météo exceptionnellement chaude de ce début d'année semblant vouloir perdurer, c'est avec presque un mois d'avance par rapport à l'année dernière que j'entame ma saison "estivale" de randonnue. Je décide donc, pour cette remise en jambes, de retourner du côté de Veynes pour trouver quelques variantes à ma randonnue de l'an passé.

Dès le départ, je tente un autre sentier qui, bien qu'oublié depuis fort longtemps, reste à peu près "lisible". Seule la végétation, sauvage, est peu engageante, m'occasionnant quelques griffures sur les jambes et me ralentissant dans ma progression. Ça reste tout de même praticable et, là, j'aurais moins de scrupules à ammener quelqu'un. En arrivant sur la piste forestière, les premiers sommets commencent à pointer le bout de leurs nez :

Dscf1077

Un aperçu de ce qui m'attend : passer au pied de la Montagne de Charajaille à gauche, continuer jusqu'au Col de Glaise puis le Col des Tourettes derrière lequel se trouve la Montagne d'Aurouze, contourner la Tête de Combe Rau avant d'accéder à la crête du Serre Oriol (à la limite droite de la photo) par le versant opposé :

1390620

Après la sente sauvage, le contraste avec cette large piste forestière est saisissant, mais à vrai dire je ne m'en plains pas.

Dscf1082

A deux reprises je passe à côté de colonnes de chenilles processionnaires du pin. Une vraie calamité pour nos pins et les animaux qui ont le malheur de les approcher de trop près. S'il m'arrive parfois de les détruire, aujourd'hui premier jour de mes vacances, je préfère ne pas prendre de risque et m'abstenir d'autant que, nu, je n'ai pas de protection contre leurs soies urticantes.

Dscf1086

Malgré le beau temps, la flore est encore pauvre. Je n'ai donc pas grand chose à me mettre sous la dent en dehors de ces quelques hépatiques nobles :

Dscf1094

Le village de Glaise dans son écrin.

Dscf1095p

Je me rafraîchis à la source de La Doux qui provient d'un glacier souterrain situé sous la Montagne de Charajaille et alimente en eau le village de Glaise (merci la pancarte). Et c'est vrai qu'elle est bien fraîche !

Dscf1102

Dans cette partie en sous-bois, je me rappelle que l'année dernière il faisait plus frais bien que ce fut un mois plus tard !

Dscf1104

Mais, si, c'est accueillant ici...

1390631

Pratiquement tous les éléments sont là pour passer une excellente journée ! En tout cas, je suis vraiment trop bien ici !

Dscf1107

Malgré la météo exceptionnelle depuis des mois, je suis rassuré de constater que le printemps n'est finalement pas trop en avance. En comparant avec la photo de l'année dernière prise cinq semaines plus tard, on note bien la différence (passer la souris sur la photo) :

1390639

Allez, il est temps d'enchaîner la pause casse-croute et la pause digestive en se faisant dorer au soleil. Trop dur le programme...

Dscf1111

Et c'est déjà reparti pour contourner cette petite Tête de Combe Rau à droite par son versant Est via le Col de Tourette puis le Col des Chenilles :

1390647

J'arriverai ensuite au niveau du Col de Pierrefeu (sur la gauche) pour suivre la crête et descendre au Col de la Selle (vers le centre) puis retour dans le vallon de la Glaisette, derrière la chapelle :

1390652

Après la vue sur le versant Ouest le mois dernier, c'est le versant Est de Charajaille qui s'offre maintenant à mon regard :

1390654

Je profite de cette vue sur le torrent de Béoux pour faire (encore) une photo de cette si belle Montagne d'Aurouze partiellement enneigée :

1390657

La piste forestière est ici assez monotone alors je profite autant que possible de la vue vers Gap, avec le village de Montmaur à gauche et la Montagne de Céüse à droite :

1390660

Vient ensuite une longue mais douce montée sur une ancienne piste d'accès aux pompiers qui, elle aussi, voit la Nature reprendre progressivement ses droits... Arrivé sur la crête, je retrouve le village de Glaise surplombé de son imposante montagne en partie effondrée :

1390662

J'avais en mémoire une descente vers le Col de la Selle peu agréable, mais en dehors des genoux qui commencent à être raides, ça se passe plutôt bien. Chemin faisant, j’aperçois sur le pierrier un serpent, une vipère aspic pour être précis. Enfin, pour être totalement précis, ce sont trois morceaux de vipère que j'ai sous les yeux... Je vous épargne donc la photo de la scène de crime dont l'auteur est sûrement d'origine humaine, et ce malgré la protection de l'espèce !

1390665

Ça y est, je suis au Col de la Selle qui offre cette si belle vue sur, de gauche à droite : Durbonas, Charajaille, Tête et Roc de Garnesier (au loin) et enfin Tête de Combe Rau.

Dscf1121

J'arrive bientôt à la voiture et c'est tant mieux car c'est la toute dernière photo que je peux faire avant la panne de batterie. La prochaine fois, je serai plus prudent et rechargerai avant de partir !

Dscf1122

Bien que la végétation ne soit pas encore totalement sortie de l'hiver, ce furent six heures de bonheur simple mais intense, sans croiser âme qui vive, heureux et nu pratiquement de bout en bout. Avec ses 15km et 700m de dénivelée, c'est une bonne reprise pour une saison qui devrait être prolifique...


Dévoluy Randonnue

  • 1 vote. Moyenne 5.00 sur 5.

Commentaires

  • MAUDUIT Jean-Marie
    • 1. MAUDUIT Jean-Marie Le 14/04/2018
    Superbes randos que je "suis" à distance étant donné mon éloignement par rapport à toi. (Loire-Atlantique)
    Mes parcours de randonues vont reprendre la semaine prochaine mais les dénivelés sont bien moindres. Mais le plaisir de la marche, nu au grand air, est tout aussi comparable, même sans neige.
    Merci pour la qualité de tes "reportages" ainsi que pour les photos. Continue à nous faire voyager dans les montagnes, nous les gens de la mer.
    Cordialement. Jean-Marie (près de Nantes)
    Bonjour Jean-Marie,
    Merci pour ton message. Ça fait toujours plaisir de savoir que des gens lisent mes pérégrinations et, mieux encore, les apprécient.
    Profites bien de tes randonnues en bord de mer, c'est pas mal non plus !
    Franck
  • DEMOMPION Olivier
    • 2. DEMOMPION Olivier Le 12/04/2017
    Bonjour,
    Sympathique rando dans notre tenue préférée.
    Je ne sais pas à quelle altitude tu évoluais (peut être 1000m), mais la neige est sacrément remontée. Bon demain c'est mon tour d'aller me promener en Ariège où je devrais trouver sûrement de la neige
    Bonne continuation.
    Amicalement.
    Olivier
    Salut Olivier,
    Merci pour ton commentaire. L'altitude était comprise entre 1020 et 1450m et les sommets que l'on voit enneigés sont entre 2000 et 2700m. Cette année a vraiment été exceptionnelle dans notre secteur avec seulement deux chutes de neige exploitables dans la saison et un ensoleillement record !
    Alors profite bien de ta neige, on vous envie quand on regarde la météo...
    Franck

Bonjour,

Ce site traite de naturisme, conformément à la définition donnée par la Fédération Française de Naturisme (FFN) : "Le Naturisme est une manière de vivre en harmonie avec la nature, caractérisée par une pratique de la nudité en commun, qui a pour conséquence de favoriser le respect de soi-même, le respect d’autrui et celui de l’environnement".

L'éthique naturiste doit y être respectée. Merci d'en tenir compte dans vos propos.

Bonne visite.