Dévoluy - Chazal

Après une sympathique mise en jambe la semaine dernière, le beau temps exceptionnellement chaud de ce dimanche est une véritable invitation à une nouvelle sortie raquettenue. Je décide donc de retourner vers le cirque de Chazal que j'avais déjà adoré en automne à l'occasion d'une sortie familiale.

En arrivant, il fait encore assez frais et je pars habillé avec une polaire que je laisserai tomber avant même d'arriver à la bergerie de Voran :

1390346

La piste forestière alterne les zones enneigées et dégagées. Par chance, la neige offre suffisamment d’adhérence et de portance pour progresser facilement.

1390356

Je profite de la vue avant d'entamer la montée un peu raide.

1390357

Quelques centaines de mètres avant le chalet pastoral de Chazal, je surprends un magnifique chamois, l'un des plus massifs qu'il m'ait été donné de voir, en train de se désaltérer dans un torrent à une bonne vingtaine de mètres de moi. Encore une fois, je n'ai pas l'objectif adapté pour l'immortaliser, mais ça me laisse la chance de pouvoir l'observer s'éloigner dans les bois, majestueux et puissant !

Arrivé au chalet, je touche presque à mon but...

1390364

Juste avant de traverser le pierrier, je me déshabille enfin et enfile les raquettes.

1390369

Je grimpe les derniers mètres et commence à entrevoir l'étendue du cirque avec, à gauche, la Tête des Ormans et, à droite, la Tête de Garnesier  :

1390402

Et, à l'ouest, le Roc de Garnesier :

1390396

Allez, pour le plaisir, le panoramique complet :

Ce contenu requiert HTML5/CSS3, WebGL, ou Adobe Flash Player version 9 ou supérieure.

Je poursuis un peu, histoire de trouver un passage correspondant à un itinéraire proposé par Bruno de Chartreuse.

1390415

Malheureusement, celui-ci impose de traverser une combe escarpée, partiellement sans neige, puis un torrent raviné. Seul, ce n'est pas raisonnable et je préfère rebrousser chemin.

1390410

La neige est recouverte d'une fine croute de glace formée par les périodes de gel-dégel quotidiennes, ce qui produit un son étonnant à chacun de mes pas, dès que la neige roule dans la pente.

1390421

Je cherche un coin sympa pour déjeuner et cet arbre à droite me semble tout adapté.

1390423

Je confirme, j'ai rarement été aussi bien installé. Sans parler de la douceur exceptionnelle en cette fin février à 1640m, je n'ai absolument pas froid !

1390435

En bonus, une vue sympa vers le Sud...

1390448h

... et carrément terrible à l'ouest !

1390456

Preuve que la météo ne colle pas au calendrier, les arbres ont déjà des bourgeons :

1390469

Truc de dingue, il y a même une fleur !

1390464

Mon sandwich avalé, je laisse tout le matériel sous l'arbre pour profiter d'un peu de liberté. C'est avec ce genre de photo que je prends conscience de l'étendue des dégâts occasionnés par mes kilos en trop, snirf !

1390459

Mais ce petit tour est aussi l'occasion de découvrir un passage en pente douce vers la droite qui devrait permettre de traverser la combe et de pousser un peu plus loin vers le Col de Corps.

1390460

Bon, à force de prendre mon temps, il est déjà 14h00 et il faut maintenant prendre le chemin du retour.

1390473

Un dernier regard en arrière avant d'entamer la descente en suivant les traces des chamois :

1390478

Je pourrais passer des heures à contempler ce paysage !

1390484

Pour ne pas trop abimer mes raquettes, je les enlève à l'endroit-même où je les avais mises le matin. Mais entre-temps la neige s'est ramollie et la portance n'est plus aussi bonne.

1390488

Mes vieilles chaussures de rando neige n'étant plus étanches, j'ai les pieds trempés, sans compter que les passages "au sec" sont en fait gorgés d'eau et que mes chaussures sont vite maculées de boue.

1390495

Là, je suis juste heureux... C'est pas si compliqué le bonheur quand on sait où le trouver...

1390496

Et voilà, à force de trainer, je me retrouve dans l'ombre des Ormans.

1390503h

Du coup, je force un peu le pas en mode marche nordique (5,5 - 6 km/h) pour ne pas me refroidir.

1390510

Et me voilà arrivé au parking avec la Montagne d'Aurouze en ligne de mire.

1390514

Quelle journée ! Quelle rando ! Les 10km et 470m de dénivelée parcourus en 5h30 (dont presque 4h00 nu) n'auront été que pur bonheur. Vivement la prochaine !


Raquettenue Dévoluy

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Bonjour,

Ce site traite de naturisme, conformément à la définition donnée par la Fédération Française de Naturisme (FFN) : "Le Naturisme est une manière de vivre en harmonie avec la nature, caractérisée par une pratique de la nudité en commun, qui a pour conséquence de favoriser le respect de soi-même, le respect d’autrui et celui de l’environnement".

L'éthique naturiste doit y être respectée. Merci d'en tenir compte dans vos propos.

Bonne visite.