2010

  • Chartreuse - La Grande Sure

    Préambule : j'ai écrit ce compte-rendu six ans après cette randonnue ; il se peut donc que certains souvenirs soient légèrement altérés...

    Vendredi, au lendemain de la rentrée des classes, c'est le jour que j'ai choisi pour limiter le risque de rencontres pendant cette randonnue en solitaire qui va me permettre de découvrir la Grande Sure. Sommet emblématique du massif de la Chartreuse, c'est le premier à exposer son imposante falaise en venant de Lyon. Mais là, point d'autoroute : au départ du chalet de la Charmette, je m'engage sur une large piste forestière en pleine exploitation sylvicole (donc peu agréable) suivie de très beaux sentiers comme je les aime au milieu de prairies encore bien vertes.

    La forêt disparait petit à petit à l'approche du Col de la Grande Vache (à droite sur le photo ci-dessous) pour ne laisser ensuite qu'un alpage fort bien entretenu par les troupeaux de vaches. Je me dirige vers le sentier de montée à la Grande Sure pour apprécier le paysage offert par la partie Nord de ce plateau coincé entre deux barres rocheuses :

    P1240490

    Lire la suite

  • Préalpes de Castellane - Le Grand Margès

    Préambule : avec son accord, j'ai recopié ci-dessous le récit et les photos que Guy avait eu la gentillesse de publier à l'issue de cette sortie. Un grand merci à lui, mais également à Jean-Paul et Pierre pour cette superbe journée, éreintante pour moi, mais ô combien enrichissante !

    C'est une randonnue improvisée, non inscrite à l'agenda. C'est pour répondre à la demande de Franck de Gap, en vacances au Muy, que nous avons choisi ce mardi et ce circuit. La qualité des photos que Franck diffuse sur rando-nue et sur son site, nous oblige à trouver un lieu aussi photogénique que ses Alpes Dauphinoises, pour qu'il puisse exercer son talent. Le Verdon semble convenir. Jean-Paul G, Pierre et moi allons donc l'accompagner tout au long de la journée dans sa découverte de nos montagnes Provençales.

    La météo annonce du beau temps. Au matin, il fait beau, mais une légère brume voile les lointains. A 9h30 nous partons d'Aiguines par le GR99 en direction du Grand Margès, quelques 800 mètres plus haut. Le sentier est en forêt. Une forêt méditerranéenne de pins et de buis. Par moments, la vue dégagée découvre le lac de Sainte Croix. À d'autres moments, c'est au bord du précipice, sur les rochers, que nous dominons les gorges du Verdon.

    P01

    Lire la suite

  • Oisans - Croix de Cassini

    Il y a une semaine, rendez-vous fut pris avec Gérard dans sa contrée d'estive, au cœur du massif de l'Oisans. Objectif, la Croix de Cassini située au nord du village du Freney d'Oisans.

    Nous entamons la montée vers 1300m pour un plus de 1000m de dénivelée qui nous permettront de voir évoluer le paysage tout au long de la journée. Comme toujours avec Gérard, la discussion va bon train malgré la pente qui a bon dos de justifier quelques arrêts :

    P1220596

    Lire la suite

  • Oisans - Le Grand Clot

    Samedi dernier, rendez-vous fut pris dans l'Oisans avec Gérard et Jean-François pour un retour aux Sources... Nus du départ à l'arrivée, ce n'était pas une publicité mensongère !

    Garés à proximité du village de Villard-Notre-Dame, il sera un bon baromètre de notre progression (900m de dénivelée) :

    P1220418

    Lire la suite

  • Taillefer - Le Sénépi

    Après plusieurs reports, rendez-vous fut pris en semaine avec Michel de Lyon, hors vacances scolaires pour limiter les risques de rencontre (objectif atteint, on n'a vu personne).

    Arrivés au parking, aucun autre véhicule et nous nous mettons nus dès le départ. En plus, le panneau présentant les lieux nous y invite carrément (et presque sans triche, hihi) :

    P1210140

    Lire la suite

  • Vercors - Charande en nocturne

    Samedi soir, rendez-vous avec Jean-Marie pour une autre randonnue nocturne dans le Vercors, sur le plateau de la Molière. J'ai choisi cet itinéraire par rapport à son exposition Est car la Lune se lève presque 2 heures plus tard que jeudi et elle est plus basse sur l'horizon.

    Sur le parking, une voiture ; je tombe rapidement le short : ses occupants passent surement la nuit au refuge sur le plateau. On monte assez vite et on s'étonne des durées indiquées sur les panneaux : on les divise par 2 ou 3... Tant mieux car il nous faut arriver sur la crête avant que les derniers rayons du soleil ne disparaissent. Une fois sur la crête, on immortalise le paysage. Sous nos pieds, le plateau de la Molière, à gauche le massif de la Chartreuse et dans la vallée les lumières de Grenoble :

    P1200948

    Lire la suite

  • Vercors - Le Moucherotte en nocturne

    Jeudi soir, les 2 volontaires pour m'accompagner sont malheureusement retenus par des obligations familiales. Tant pis, je monterai donc seul au Moucherotte (1901m) depuis la station de ski de La Sierre (Lans-en-Vercors).

    Après une chaude journée, le démarrage se fait dans la fraîcheur ! J'attaque donc ferme et, en 10 minutes, je tombe le superflu. En 1h20 j'arrive sous le sommet d'où j'entends des voix. Je remet juste le short et monte les derniers mètres jusqu'à la table d'orientation où j'apparais torse nu tel un martien à un groupe de 5 personnes toutes emmitouflées dans des polaires et blousons. Il faut dire que la température ne doit pas dépasser les 8-9°C et que le vent souffle. J'enfile donc la polaire le temps de faire quelques photos (nulles, à cause d'un gros voile atmosphérique) :

    P1200923

    Lire la suite

  • Bauges - Roc de Four Magnin

    Ce long week-end de Pentecôte fut l'occasion pour notre petite famille d'aller camper à proximité d'Annecy. Hasard du calendrier (ou pas...), c'était justement le week-end où Jac proposa une randonnue dans les Bauges avec Mukda, Daniel et Paul. Une randonnue dans cet univers, en compagnie de personnes aussi attachantes, ça ne saurait se refuser !

    Après un café-retrouvailles, nous nous dirigeons vers la montagne connue des initiés sous le nom de Roc de Four Magnin. Les voitures laissées au point de retour (on fait une boucle, wééé !), nous entamons par un bout de route pour se mettre en chauffe et, une fois atteint un raidillon en sous-bois, c'est l'occasion de tomber le superflu. Ça grimpe un peu, mais qu'importe, c'est la première randonnue de la belle saison, et c'est un pur bonheur attendu ! Arrivés à un replat, on peut apprécier ce qui nous attend :

    P1200025

    Lire la suite

Bonjour,

Ce site traite de naturisme, conformément à la définition donnée par la Fédération Française de Naturisme (FFN) : "Le Naturisme est une manière de vivre en harmonie avec la nature, caractérisée par une pratique de la nudité en commun, qui a pour conséquence de favoriser le respect de soi-même, le respect d’autrui et celui de l’environnement".

L'éthique naturiste doit y être respectée. Merci d'en tenir compte dans vos propos.

Bonne visite.